La Compagnie Bivouac évolution et vision
d’un univers surréaliste à une approche scientifique

Notre compagnie est née de la diversité d’un collectif où l’objet scénographique/dispositif architectural est prétexte à une mise en mouvement de mondes évolutifs. Nous axons notre travail sur la conceptualisation de créations par le biais de propositions scénographies originales définissant les contours d’une fiction. À partir de recherches bibliographiques naissent des maquettes permettant la conception de sculpturesagrès atypiques.

Nous mettons au point des prototypes permettant de communiquer nos intentions et de mettre l’équipe dans une dynamique de recherche par rapport aux défis corporels et sémantiques qu’ils impliquent.

Actuellement, nous nous intéressons au développement de nouvelles matières à la fois écoconceptualisées, transformables, légères, amovibles où nous pourrions interroger les réactions/dialogues spatio-corporelles et spatio-environnementales (par exemple la matière mise en mouvement par la lumière).

Entre art et science : rêver le monde

La continuité d’une réflexion débutée en 2015 : À Corps Perdus (création 2015) et Tenir debout, c’est crier toujours ! (création 2017) soulèvent déjà un questionnement sur l’homme, son rapport au monde et à sa vacuité « Vivre en équilibre dans un espace en mutation ».

Dans Perceptions (création 2019), une narration visuelle du basculement met en question ce que l’on définit comme « le réel » en puisant son vocabulaire visuel dans l’univers de la physique quantique. Découvrir les coulisses de notre création : https://bit.ly/2SkIrQf 

Dès lors, nos recherches portent sur la matière et le mouvement, le vide et la gravité, l’adaptation à la transformation de son propre corps et de l’espace qui le porte ainsi que sur la place de l’homme dans le monde et ce qu’il en perçoit et en comprend.

En outre, nous souhaitons aller plus loin en proposant des créations non plus seulement représentatives mais cette fois immersives. Inventer des créations singulières et sensibles à partir de réflexions scientifiques dites « expérimentales ». Créer des interactions collaboratives fructueuses entre artistes et chercheurs.

Corps, mouvements, gravité, équilibre, force, poids… 

Nous partageons un langage commun avec les sciences. Nous nous appuierons sur ces principes pour tenter d’en repousser les limites.

C’est une vision du cirque de création que nous nous attachons à transmettre. Faire du langage corporel en contact avec l’espace et la matière un passeur du réel, éveiller l’inconscient en le nourrissant d’émotions.

Sur le chemin du changement, la compagnie est sensible aux grands bouleversements de sociétés. Concernée par l’urgence de ralentir et de repenser le monde, nous menons une démarche de recherche sur la question de l’innovation au service d’une société redéfinie par les questions écologiques. Dès lors, nous sommes sur le chemin pour créer des projets adaptés à notre époque. Conception, dimensionnement des structures, thèmes abordés sont redéfinis pour inventer l’avenir.